S’assurer de ses propres murmures

Pièce pour un jongleur et un batteur
Création automne 2020

Nous vous proposons une expérience simple. Après avoir vérifié ce théorème : « jonglage et batterie vont bien ensemble », nous voulons en montrer la justesse, la finesse, l’importance et l’étendue.
Nous voulons que vous puissiez les goûter comme on goûte des mots ou de la peinture.
Pour cela, vous assisterez à un spectacle de cirque qui montre la batterie comme un coeur, le jonglage comme un corps.
Il y aura des numéros d’air creusés jusqu’à en faire un réseau de ravines.
Et en fait, c’était un concert.
Et c’est nous que vous goûtiez.

S’assurer de ses propres murmures et mener l’action jusqu’à son verbe en fleur.
Ne pas tenir ce bref feu de joie pour mémorable.
Extrait de La Scie rêveuse de René Char.

De et par : Julien Clément, jongleur et Pierre Pollet, batteur
Création lumière : Alix Veillon
Construction de la scénographie : Thibault Thelleire et Olivier Filipucci
Son : Olivier Filipucci
Direction technique : Thibault Thelleire
Costumes : Sigolène Petey
Administration de production : Anna Delaval
Coordination logistique : Audrey Paquereau
avec l’aide de :
Rémi Luchez : artiste de cirque, regard extérieur
Nicolas Mathis : jongleur, co-directeur du Collectif Petit Travers, regard sur la pièce
Marie Papon : danseuse, regard et recherche sur le mouvement
Anna Massoni : danseuse, regard et lecture du mouvement
et un musicien

Production : Collectif Petit Travers
Coproduction : Théâtre Molière Sète -> scène nationale archipel de Thau et Théâtre du Vellein – CAPI.
Accueils en résidence : Théâtre Molière Sète -> scène nationale archipel de Thau ; Théâtre du Vellein – CAPI ; La Cascade, Pôle national des arts du cirque, Ardèche – Rhône-Alpes ; La Brèche, Cherbourg, Pôle national des arts du cirque Normandie.

Création automne 2020